Drôle de machine ....   à l’origine ... lien sur :   http://www.monet-goyon.net Monet & Goyon VELOCIMANE Modèles "A", "B" et "C" : Ce sont des modèles qui sont apparus en 1921 jusqu'au années 50. Caractéristiques   commerciales   du   VELOCIMANE   :   Vélo   tricycle   (Brevet   Mai   1913)   -   Appareil   pour   les   personnes   ne pouvant   actionner   des   pédales   -   Il   est   constitué   d'un   chassis   en   tubes   d'acier   recevant   à   l'arrière   deux   grandes roues   pleines   de   650   encadrant   un   profond   siège   en   vannerie   -   A   l'avant   le   cadre   tubulaire   ouvert   se   termine   par un   plancher   repose-pieds   en   bois   d'ou   émergent   deux   tubes   cintrés   portant   fermement   la   colonne   de   direction   - Pédalier   à   main   avec   transmission   par   chaine   sur   la   roue   avant   -   Petite   roue   avant   libre   et   directionnelle   de   500   - Freinage   par   rétro-pédalage   sur   le   modèle   "A"   -   Frein   à   tambour   sur   la   roue   avant   et   changement   de   vitesse   à trois rapports pour les modèles "B" et "C" - Modèles   "A"   et   "B"   émaillés   noirs   -   Modèle   "C"   émaillage   couleur   avec   filets   et   siège   en   rotin   -   Poids   :   18   Kg   - Charge utile en surplus du conducteur : une dizaine de kilos -                                           Remarques   VELOCIMANE   :   Permet   aux   mutilés   et   infirmes   des   jambes   de   se   déplacer   à   leur   aise   en sécurité et sans fatigue -     Options   VELOCIMANE   :   Fixation   d'un   support   en   forme   de   "U"   sur   le   tube   du   cadre   pour   personne   handicapé   ayant   une   jambe   de   bois   -   Sur   demande,   tous les cas spéciaux d'invalidité sont étudiés - Prix VELOCIMANE : A partir de 950,00 Fr.
Pictogramme paralympique Le   cyclisme   handisport   existe   en   France   depuis   près   de   quarante   ans   en   solo   pour   les   handicapés   physiques   et   depuis   une trentaine   d’années   en   tandem   pour   les   déficients   visuels.   A   la   fin   des   années   90,   une   pratique   du   cyclisme   adaptée   pour   les personnes   en   fauteuil   roulant   apparaît   :   le   handbike.   Quel   que   soit   votre   envie   et   votre   handicap   il   existe   donc   toujours   une possibilité   de   pratiquer   ce   sport.   Le   cyclisme   aux   Jeux   Paralympique   comprend   deux   disciplines   :   le   cyclisme   sur   route   et   le cyclisme sur piste Public concerné Participent aux épreuves de cyclisme solo et tandem : – Les amputés des membres supérieurs et/ou inférieurs et assimilés. –    Les    personnes    atteintes    d’un    handicap    physique    entraînant    une    perte    fonctionnelle    des    membres    supérieurs    et/ou inférieurs. – Les non voyants et mal voyants pilotés par un guide (en tandem), pratiquant la compétition. Participent aux épreuves de handbike : – Les paraplégiques, tétraplégiques et assimilés et tous ceux dont le handicap permet de découvrir cette nouvelle forme de pratique. Organisation de l’activité En   loisir,   il   est   possible   de   participer   à   de   nombreux   rallyes   et   brevets   et   à   de   grandes   randonnées   de   distances   variables   (30   à 400km). En compétition sur le plan national : Cyclisme solo et tandem :    Championnats   nationaux   de   course   sur   route   et   sur   piste,   Courses   nationales   en   circuit,   Courses   contre   la   montre   (individuel   ou équipes), Courses organisées par la Fédération Française de Cyclisme (FFC) Handbike :  organisation de courses régionales et nationales Sur le plan international : Cyclisme solo et tandem :  Championnats d¹Europe solo et tandem (piste et route), Circuit Coupe d’Europe, Championnats du Monde, Jeux Paralympiques Handbike :  organisation de courses internationales Réglementation En   solo   et   tandem,   les   règlements   appliqués   sont   ceux   de   la   FFC   à   l’exception   de   quelques   adaptations   inhérentes   aux   spécificités   du handicap. Catégorie de handicaps et distances de course : – Cyclisme solo :  4 classes distinctes en fonction du handicap (LC/1, LC/2, LC/3, LC/4). – Distances de courses : 35 à 75 km. – Tandem :  6 catégories : Jeunes 14/20 ans ; Seniors 1, 2, 3 ; Vétérans 45 ans ; Féminine. La catégorie est déterminée par la présence de l¹athlète déficient visuel. - Distances de courses : 50 à 120 km. – Handbike : - Distances de courses de 20 à 40 km. Matériel Cyclisme solo : Le   vélo   peut   être   modifié   selon   les   besoins.   Ces   modifications   concernent   principalement   les   freins,   le   changement   de   vitesses,   le pédalier et les manivelles Handbike : Engin   à   3   roues   à   propulsion   manuelle   composé   d’un   ensemble   châssis/fauteuil/roues.   Il   est   complété   d¹équipements   pour   la propulsion (plateaux, dérailleurs et manivelles) et pour le freinage (poignée et leviers de frein). ***** Cyclisme handisport   (détails) Course de handbike Le   cyclisme   handisport   est   un   sport   dérivé   du   cyclisme.   Les   prototypes   de   vélocimanes   datent   du   début   du   20e,   le   vélo   pour handicapés   physiques   date   des   années   1960,   le   tandem   pratiqué   par   les   déficients   visuels   des   années   1970   et   enfin   le   handbike   pour les personnes en fauteuil roulant des années 1990. Règles. Le   cyclisme   handisport   respecte   les   règles   établies   par   l’Union   cycliste   internationale,   qu'il   adapte   vis-à-vis   des   types   de   handicaps. Le   cyclisme   de   compétition   comprend   deux   disciplines   :   le   cyclisme   sur   route   et   le   cyclisme   sur   piste.   Le   cyclisme   sur   route   est pratiqué en extérieur et le cyclisme sur piste dans un vélodrome. Mais le cyclisme est aussi un moyen de déplacement et un sport de loisir qui permet de faire des randonnées ou du VTT. Équipement. Le port du casque est obligatoire pour les cyclistes. Sa couleur dépend de la catégorie de l'athlète. Les   déficients   visuels   roulent   sur   des   tandems   et   les   handicapés   physiques   sur   des   vélos   peu   modifiés.   Les   vélos   de   handbike   sont destinés   aux   personnes   en   fauteuil   roulant.   Ils   possèdent   trois   roues   et   sont   tractés   par   la   roue   avant   à   l'aide   d'un   système   utilisant l'énergie des bras. Classification des handicaps.] Les athlètes sont classés en catégories selon leur handicap. Les déficients visuels sont classés en trois catégories B (pour blind) : - les athlètes aveugles sont dans la catégorie B1. -   les   athlètes   mal-voyants   ayant   une   acuité   visuelle   de   6/24   maximum   et/ou   un   champ   visuel   de   moins   de   5   degrés   sont   dans   la catégorie B2. -   les   athlètes   mal-voyants   ayant   une   acuité   visuelle   comprise   entre   2/60   et   6/12   et/ou   un   champ   visuel   compris   entre   5   et   20   degrés sont dans la catégorie B3. Les   déficients   visuels   roulent   en   tandem   derrière   un   pilote   voyant,   qui   n'est   pas   cycliste   professionnel.   Ils   participent   à   des   épreuves sur route et sur piste. Les handicapés moteurs sont classés en quatre catégories LC (pour locomoteur) : - LC1: Athlètes atteints d’un handicap mineur ou minime. -   LC2:   Athlètes   handicapés   d’une   seule   jambe   et   capables   de   pédaler   normalement   en   utilisant   leurs   deux   jambes,   avec   ou   sans prothèse. - LC3: Athlètes handicapés de l’un des membres inférieurs pédalant en majorité avec une jambe. - LC4: Athlètes atteints de handicaps plus lourds affectant généralement les deux membres inférieurs. Les   femmes   et   les   hommes   courent   ensemble   sur   route   et   sur   piste,   mais   les   femmes   courent   avec   les   hommes   de   la   catégorie inférieure (une athlète classée LC1 va courir avec les cyclistes hommes classés LC2). Les athlètes atteints de paralysie cérébrale sont classés en quatre catégories CP (pour cerebral palsy) : - CP4 : Athlètes les moins lourdement handicapés courant sur des vélos. - CP3 et CP2 : Les athlètes appartenant à ces deux catégories peuvent choisir de concourir sur vélo (CP3) ou sur tricycle (CP2). - CP1 : Athlètes les plus lourdement handicapés concourant sur tricycle. Dans les catégories CP, les cyclistes des deux sexes courent ensemble mais ne participent qu'à des épreuves sur route. Les athlètes de handbike sont répartis dans deux catégories de handicap HC : - Division HC 4/3 : paraplégie ou amputation des jambes avec totale stabilité du tronc - Division HC 2/1 : tétraplégie, quadriplégie, paraplégie ou problèmes d'usage des bras et des mains Dans les catégories HC, les cyclistes hommes et femmes courent séparément. Compétition. Les compétitions de cyclisme pour athlètes handicapés datent des années 1980. Le   cyclisme   est   devenu   un   sport   officiel   aux   Jeux   paralympiques   de   Séoul   en   1988   avec   des   épreuves   sur   route.   Le   cyclisme   sur   piste fait partie des Jeux paralympiques depuis les Jeux Paralympiques d’Atlanta en 1996.
Drôle de machine